CLINIQUE DE L'YVETTE   |   67-71 ROUTE DE CORBEIL   |   91160 LONGJUMEAU   |   TEL. : 01 79 73 93 93
Epilation laser

Epilation laser

L'épilation laser définitive est l'une des applications les plus connues en laser médical

Attention à la confusion épilation laser et épilation à la lumière pulsé ou lampe flash que l’on retrouve dans les instituts de beauté qui n’ont pas l’autorisation de posséder des lasers.

Il s’agit de deux techniques bien différentes dont l’efficacité n’est pas comparable.

L’épilation laser est autorisée uniquement sous surveillance médicale et ne peut donc être réalisée que par des médecins spécialistes.

 

Les longueurs d’ondes plus puissantes rendent l’épilation au laser plus efficace qu’à la lampe flash. Le centre est équipé des dernières innovations en termes d’épilation et permet de traiter tous les types de peau de la plus claire à la plus foncée.

Comment fonctionne un laser épilatoire ?

Le principe de fonctionnement d'un laser d'épilation repose sur la propriété du rayon à se concentrer préférentiellement dans le poil, parce qu'il contient un pigment foncé: la mélanine. La concentration sélective de l'énergie laser sur la cible est capable de détruire la base des follicules pileux au niveau de la zone de fabrication du poil. Lorsque cette zone est détruite, il n'y a plus de repousse possible, le poil est définitivement détruit.

 

Seuls les poils en phase de croissance peuvent être définitivement détruits. Les autres ne sont pas dans la configuration anatomique pour être touchés par le laser. Le poil subit un cycle de croissance avec différentes phases. Seule la phase de croissance, dite phase anagène, est réceptive au laser. Les poils dans les autres phases (télogène et catagène), ne sont pas réceptifs et ils repousseront donc. Toute la stratégie d'une épilation laser est d'espacer astucieusement les séances pour que l'on puisse, à un moment ou à un autre, toucher tous les poils en croissance.
C'est l'une des raisons pour laquelle toute épilation laser nécessite un nombre minimal de séances (habituellement entre 4 et 6 pour le corps et entre 6 et 8 pour le visage).

 

Pour détruire un poil et sa zone de fabrication (bulbe / papille) il faut utiliser des lasers ayant pour chromophore (cible) la mélanine. Ceci implique que seuls les poils noirs ou foncés pourront être détruits. Les poils trop clair, roux ou blancs, ne disposant pas de mélanine foncée, sont traditionnellement résistants et donc mauvais candidats pour le laser.

Quels lasers faut-il utiliser pour l’épilation ?

Il existe plusieurs familles de lasers pour toucher la mélanine. Les lasers entre 600 nm (lumière visible rouge/orange) à 1064 nm (lumière infrarouge) sont capables d'épiler correctement. Les lasers évoluant dans l'infrarouge (laser Nd-Yag) sont, de plus, relativement sûrs sur les peaux mates ou noires.

Les lasers d'épilation que nous utilisons à la clinique sont :

Pour les peaux claires :
Le laser Alexandrite de longueur d'onde 755 nm : ce laser est parmi les plus efficaces pour l’épilation.
Le laser Alexandrite a la propriété de volatiliser la plupart des poils au moment de la séance.
Les poils les plus gros peuvent cependant mettre une dizaine de jours à tomber. Les lasers Alexandrite sont réservés aux peaux claires et non bronzées. Les peaux plus foncées, bronzées ou noires sont contre-indiquées pour risques de brûlures, de troubles de la pigmentation ou de cicatrices.

Pour les peaux bronzées :
Le laser Nd YAG 1064 LP : ce laser est particulièrement efficace sur les peaux bronzés (peaux bronzés, phototype IV et V).
L'épilation laser n'a pas les mêmes chances de réussite sur toutes les zones du corps. Le visage est traditionnellement une zone assez résistante qui nécessite souvent près de 6 à 8 séances, espacées d'environ 1 à 2 mois.
Les zones du visage les plus réceptives au laser sont le menton, la lèvre supérieure, la zone des sourcils et les favoris. Les zones les plus "faciles" à épiler au laser avec un minimum de séances sont le maillot, les aisselles, les 1/2 jambes, la ligne ombilicale, les cuisses et les bras. Le dos, chez l'homme, réagit traditionnellement correctement mais le nombre de séances peut être assez variable d'un individu à un autre.

Comment se déroule une séance ?

Au cours de la première consultation (offerte après interrogatoire médical et remise des fiches d’information) un devis vous sera remis. Le traitement pourra débuter après un délai réglementaire de réflexion.

Combien de temps dure une séance ?

Entre 10 et 40 minutes en fonction des zones traitées.

Est-ce douloureux ?

Ce traitement est peu douloureux du fait de l’utilisation d’un système de refroidissement performant ne nécessitant pas l’utilisation de crème anesthésiante.


L’épilation laser marche t-elle sur tous les poils ?

Le cible du laser étant la mélanine, seul les poils foncés seront traités et malheureusement le laser n’aura aucun effet sur les poils blancs et roux.

Comment se déroule la première consultation ?

C’est après une première consultation gratuite et un examen attentif de votre peau, que vous sera remis un devis détaillé associé à un formulaire de consentement éclairé.


Combien faut il de séances ?

En moyenne de 4 à 8 séance en fonction des zones traitées.

Quelles sont les effets secondaires ?

Effet immédiat :

  • la douleur généralement attenué par le refroidissement de la zone traitée.
  • la rougeur et le gonflement de la région qui entoure le poil.

Quelles sont les précautions à prendre avant de débuter un traitement ?

  • Arrêter l’utilisation de toute crème dépilatoire ou éclaircissante.
  • Arrêter l’épilation à la cire le plus tôt possible.
  • Raser la zone traité 24 à 48 h avant la séance.
  • Ne pas être bronzé(e).
  • Ne pas pratiquer de séance UV le mois précédant le traitement.
  • Ne pas utiliser de produit type autobronzant ou capsule oral stimulant la production de mélanine.

Quelles sont les précautions à prendre après la séance ?

Pas d’exposition solaire des zones traitées, utilisez un écran solaire indice 50+ si nécessaire.

Peux t on traiter toutes les peaux ?

Tous les phototypes peuvent être traité de la peau la plus blanche à la peau la plus foncée.


Faut il réaliser un test préalable ?

Non, ce test n’a pas de caractère indispensable. Il pourra cependant être proposé par le médecin lors de votre première visite en fonction de votre peau et du soin envisagé et sera effectué gratuitement.

Peut on traiter une femme enceinte ou en période d’allaitement ?

Bien qu’aucune étude ne soit disponible - pour des raisons évidentes liées au principe de précaution - votre praticien vous déconseillera de pratiquer ces soins en période de grossesse ou d’allaitement.

Pourquoi ne peut on pas être bronzé(e) pour effectuer une séance laser ?

Le principe de fonctionnement du laser consiste à concentrer le faisceau lumineux sur les poils. Les poils comportent une très forte proportion de mélanine. Lorsque la peau est bronzée, elle se charge également en mélanine. Le laser n'est alors plus sélectivement dirigé vers le poil et peut toucher la mélanine de la peau. Il existe alors un risque important de provoquer des effets secondaires de type brûlures ou troubles de la pigmentation pouvant être longs.

Combien de temps sans soleil ?

En pratique et par prudence, nous conseillons une protection solaire d'au moins 1 mois après une séance laser (application d'écran total régulièrement). Pendant le moins qui précède la séance laser, tout bronzage est interdit.

Pourquoi raser avant l’épilation laser ?

Le laser dépilatoire doit concentrer son énergie dans le bulbe et bulge du poil pour pouvoir volatiliser la structure responsable de la croissance. Le principe du laser est de concentrer l'énergie de la lumière sur la mélanine du poil.
Si le poil est rasé, alors la seule cible accessible au laser et la mélanine du poil du bulbe et du bulge. Toute l'énergie est donc concentrée sur la zone à détruire. La séance est plus efficace.
Si, par contre, le poil est long, le laser va perdre inutilement de l'énergie sur la partie visible du poil qui n'a aucun intérêt à être traitée. De plus, le poil visible non rasé risque, en se volatilisant, de venir encrasser la pièce à main d'où sort le rayon lumineux. La pièce à main est alors moins efficace et la séance laser moins bonne.

Faut il arrêter l’épilation à la cire avant de débuter un traitement d’épilation laser définitif ?

L'épilation à la cire n'est pas indiquée dans le voisinage immédiat d'une épilation laser. Il convient d'attendre au moins un mois à un mois et demi entre la dernière séance à la cire et la première séance laser.
De même, il ne faut pas s'épiler à la cire pendant un traitement laser, mais couper ou raser les poils qui poussent.

 

Plan du site  |  Mentions légales  |  Contact